Allo ? Y'a quelqu'un ?

Hauteville-Lompnes, le 24 Octobre 2018



Voilà un bout de temps que je n’ai pas donné de nouvelles. Il faut dire que c’est bien beau d’écrire, mais, parfois, on a juste besoin de vivre et cela n’implique pas d’avoir un clavier au bout des doigts. 
Machine à écrire Tatsuya Tanaka


Je rassure mes lecteurs, je travaille toujours sur les spins off de Dante et Alex (je ne suis jamais vraiment toute seule dans ma tête), mais en pointillé. Je viens d’ailleurs de faire une pause pour corriger une énième fois « Over Lord ». 
https://www.amazon.fr/Over-Lord-Oh-2-ebook/dp/B01H4PSEPG/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1540386175&sr=8-1&keywords=over+lord+laure+elisac


Corriger un roman édité depuis deux ans, c’est aux antipodes de la mode actuelle qui semble être au concours du roman le plus rapidement torché (dans une société capitaliste, que peut-on attendre de plus que du vite-vendu-vite-consommé ?).
C’est suite à la relecture de l’autobiographie de Stephen King « On Writing »
que j’ai eu envie de me replonger dans Over Lord, puis maintenant que j’aurai terminé, Good Lord.
King insiste sur l’importance des paragraphes, et c’est un point qui m’avait échappé lors de ma première lecture, au départ, j’ai juste voulu vérifier que mes paragraphes étaient pertinents et puis ça a fini en réécriture. Je n’ai pas changé l’histoire, elle est bonne, mais quelques tournures de phrases pas assez fluides et quelques coquilles qui me narguaient.
Paradoxalement, je me suis plongée dans la lecture de la Comédie humaine de Balzac (101 romans, j’ai callé au deuxième) et j’ai réalisé que les paragraphes n’étaient pas son fort, ce qui rend ses romans parfois difficiles à suivre. J’ai donc enchaîné dans mes lectures, sans faire exprès, l’exemple et le contre-exemple, la vie est bien faite.

Pourquoi je préfère Caillebotte

Dimanche 06 mai 2018


Pourquoi je préfère Caillebotte aux autres peintres de sa génération ?

Gustave Caillebotte


Parce que pendant que Degas peignait ça (avec talent et éclat, il faut l'avouer) :


Edgar Degas


Discrètement, Caillebotte, peignait ça :

Gustave Caillebotte, Les raboteurs

Et pour ceux qui seraient longs à comprendre, il peignait ça aussi :

Gustave Caillebotte

J'aime la virilité raffinée qui se dégage de ses toiles.

Gustave Caillebotte


Cela me fait réaliser à quel point, dans l'histoire des arts, les œuvres dont on nous abreuve servent le point de vue masculin : La femme, le corps de la femme, sous toutes les coutures, mais très peu de regards sensuels sur l'homme. Heureusement, les artistes homosexuels nous offrent une respiration. Je ne sais pas si Caillebotte était homo, ou bi, ou autre, s'il était là, me dirait surtout de me mêler de mes affaires, mais j'aime le regard d'homme qu'il pose sur les hommes.

Lundi 04 décembre 2017


Chers lectrices et lecteurs, certains d'entre vous ont eu la délicate attention de me contacter après la lecture de Good Lord, pour me dire combien vous aviez aimé cette lecture. Que ce soit par mail, message privé ou commentaire Facebook, cela me fait un plaisir immense de vous lire, mais je m'interroge sur le fait que le livre, bien qu'il soit lu, soit très peu commenté sur Amazon. Je ne cours pas après les compliments, j'ai la chance que vous me les offriez spontanément, et puis j'aime bien aussi qu'on m'égratigne, cela m'a permis de faire beaucoup de progrès dans le passé. Mais les critiques Amazon sont une vitrine qui permet de faire la différence. Plus il y en a et plus Amazon met le livre en avant alors, si vous en avez envie, merci de laisser un avis :-)  

Le lien pour laisser un avis, c'est ICI
 
Ne vous laissez pas distraire par cette paire de fesses, allez plutôt sur Amazon laisser un commentaire !
 
Samedi 11 Novembre 2017

Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, maintenant que la trilogie Oh Lord ! est accessible en papier et numérique sur Amazon (cliquez ici), c'est mon cher ami et merveilleux traducteur anglais de Oh Lord! Tim Bentinck, qui publie son autobiographie !


L'éditeur a clairement axé sa communication sur la série radiophonique The Archer, mais l'autobiographie est surtout l'occasion pour lui de raconter une vie d'artiste passionnante, avec un humour anglais et un talent d'écrivain qui font de cette autobiographie un excellent bouquin. Je vous le recommande vivement ! Vous pouvez le trouver en cliquant ici.
Mercredi 1er Novembre 2017


Ouiiiiiiii ! La version GOOD LORD ! en papier est enfin en ligne ! Vous pouvez la trouver en cliquant ici

Je n'ai pas encore pu vérifier moi-même de la qualité de l'impression, aussi, si vous rencontrer le moindre problème avec le volume que achèterez, contactez-moi.

https://www.amazon.fr/dp/1973138913
Good Lord ! est maintenant en format papier !